02/04/16 : Trop de déchets

© Nicolas Jarossay

02/04/16 : Trop de déchets

Depuis son arrivée sur l’île, Nicolas est impressionné par la quantité de déchets répandus par terre. On en voit partout, aussi bien dans les villes qu’en plein milieu de la nature. Tous ces déchets vont mettre des centaines d’années à se dégrader et risquent de se retrouver un jour ou l’autre dans la mer. Il est d’autant plus urgent d’agir que les déchets plastiques peuvent se désagréger en minuscules particules qui sont quasiment invisibles, mais bien présentes et néfastes dans la nature.
Éviter les achats de produits suremballés, choisir des contenant réutilisables, préférer des sacs en tissus ou fabriqués à base de végétaux, … : il y a tant de gestes faciles à adopter pour éviter que notre environnement se transforme en poubelle.
C’est pourquoi Nicolas et l’association Écoute ta planète, partenaire de sa traversée, vont faire de la sensibilisation à l’environnement auprès des écoles.

 

Since his arrival on the island, Nicolas is impressed by the quantity of waste spread in the ground. We see it everywhere, to the cities from the middle of nature. All this garbages will put hundreds of years to be degraded and is likely to be found one day or the other in the sea. It is urgent to act because that plastic waste can be disaggregate in tiny particles which are almost invisible, but quite present and harmful in nature.
Avoid purchases of products which have to much packaging, choose reusable containers, prefer bags made with fabric or vegetables, … : there are so many gestures easy to adopt in order to avoid our environment to be transformed into dustbin.
That is why Nicolas and the association Écoute ta planète, partner of his crossing, will do some environnemental sensibilization to schools.

 

 

© Écoute ta planète / BG

 

© Écoute ta planète / BG